Management et leadership : quelle est la différence ?

Management et leadership

Dans une entreprise ou une organisation, il n’est pas toujours évident de distinguer le management du leadership pour la simple et bonne raison que ces deux termes sont tous utilisés presque dans un même univers. Mais encore faut-il confirmer dès le début qu’il existe réellement des nuances entre ces deux termes. Ainsi, découvrez dans cet article la différence entre management et leadership afin de ne plus les confondre. Pour un avant-goût, la distinction fondamentale se trouve au niveau de l’autorité que le manager et le leader au sein d’une boîte, d’une organisation, etc.

Le management est une promotion, alors que le leadership est une décision

Dans la majorité des cas, le poste de manager est le fruit d’une promotion professionnelle. Pour gratifier, pour être reconnaissant envers son employé, le dirigeant peut être amené à lui attribuer le poste de manager. Toutefois, cela ne veut pas pour autant dire que le management est un procédé automatique. Ce n’est pas parce qu’un employé maîtrise bien son travail qu’il est fait pour être un bon manager. Effectivement, la gestion d’un groupe, d’une équipe nécessite une compétence et une qualité qui va au-delà de la maîtrise de son domaine d’expertise. Par rapport à cela, le leader n’est pas du tout une question de promotion. Il s’agit plutôt d’une décision. À vrai dire, le leader est en général celui qui inspire, celui qui trouve les bons mots pour encourager ou pour motiver une équipe dans un cadre professionnel ou une organisation quelconque. Il lui appartient de prendre les initiatives pour guider les autres membres de son groupe. Bref, contrairement au manager d’équipe qui est parfois un statut imposé, le leader est quant à lui motivé par une volonté personnelle. Sur ce, on vous invite à <a href= »http://www.businessinternational.fr/quelle-est-la-difference-entre-leadership-et-management/ »>voir ici</a> pour avoir de plus ample information concernant la différence entre leadership et management.

Le manager : un bon organisateur, le leader : un grand visionnaire

Le manager a en lui la force de l’organisation, ce que le leadership possède en lui celle de la vision. Par définition, le premier fait référence à une discipline qui régit les diverses techniques liées à l’organisation et à la gestion des ressources employées au sein d’une société, d’un organisme, etc. De ce fait, il s’agit en quelque sorte d’une personne désignée en tant que chef ou dirigeant d’un groupe. Un statut qui lui confère une hiérarchie et une autorité formelle à l’égard de ses subordonnés.

Le second c’est-à-dire le leader fait quant à lui référence à la capacité d’une personne à influencer facilement les autres membres de son équipe, à les motiver de manière à ce qu’ils puissent réaliser ses fonctions sans contraintes et atteindre ainsi les objectifs communs établis. Au lieu d’être une autorité, le statut du leader provient plutôt d’une reconnaissance que les autres ont envers lui. Sa notoriété se repose alors sur cette reconnaissance, sa vision et surtout ses actions ou réalisations.

Une différence au niveau de la prise de risques

En dernier lieu, l’ultime différence entre management et leadership se situe au niveau des risques que les deux acteurs principaux prennent. Les risques qui s’expliquent en général par la différence en termes d’objectifs. D’un côté, le manager veut par-dessus tout obtenir des résultats dans le plus bref délai, voire dans l’immédiat. Il cherche ainsi l’équilibre et la stabilité tout en évitant de prendre des risques susceptibles de ruiner l’organisation de l’autre côté, le leader est quant à lui porteur de changement. De ce fait, il s’intéresse de près aux résultats et aux objectifs à atteindre sur le long terme. Une telle ambition qui lui amène à prendre les risques les plus utiles pour concrétiser sa vision. Bref, le management est l’art de diriger une entreprise avec un bon sens de l’organisation, de l’autorité et de la hiérarchie alors que le leadership privilégie plutôt la souplesse, l’influence dans ses champs d’action. Quoi qu’il en soit, le recours à un coaching de dirigeants vous permet de faire la différence entre ces deux concepts avant de vous aider à vous orienter vers celui adapté à votre personnalité.